Accueil séjours touristes, pélerins, randonneurs, VTT, cyclistes, cavaliers, autos, motards
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le beau temps arrive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yeti



Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Le beau temps arrive   Jeu 21 Fév 2008 - 17:35

Cà va rouler .......... je le sent bien, Very Happy
la pluie de cette nuit a nettoyée les résidus du salage,
et y a de la reco dans l'air pendant la reprise en main doucement,

des tofs et pti CR en vue.
geek

_________________
Trouveur en ptites routes - Accueil Motards -
augitedurelais@sfr.fr - 04 73 65 87 85 - 06 22 50 21 86
Revenir en haut Aller en bas
http://www.week-endmotoauvergne.moncontact.com
Yeti



Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Le beau temps arrive   Sam 23 Fév 2008 - 20:43

.... jour 1 ....
les tenues sorties de leur placard, tout est bien en ordre, Cool
la pression, un graissage, contrôle du niveau, un coup d'oeil général, RAS,
par contre le pneu arrière ne va pas faire long feu, je crois,
pour le graissage, je sait que celà se fait la veille, mais en octobre je ne pensait pas rouler en février,
ah ! j'allais oublié, il faut mettre un peu de carburant, la dernière sortie c'est soldée par la panne sèche, lol,
un aller retour en bar avé Jerry, le niveau et gaz on the road, bounce

route sèche, bonnes sensations, comme si la veille nous avions roulés,
direction la ville, pas sympa, mais une obligation de la part de l'assurance qui veut voir la mob à la sortie de l'hibernation, because l'assurance avait été suspendue,
pas simple le traffic urbain, un oeil à gauche, à droite, devant, derrière, en haut, en bas, mais çà passe facile,

une fois la visite faite, un pti crochet chez le mécano pour prendre des mesures à l'intérieur de la fourche, pour la pose de cales sur les ressorts,
mais gros taf, et nous devons repassés dans deux heures, qu'à celà ne tienne nous allons faire une ptite boucle par les volcans,

le roulage se vu arrêté brutallement, par un imprévu, Shocked
en passant dans un village, je vois subrevtissement à gauche une moto devant un garage ouvert, mais !!! c'est chez un pote !
demi-tour, bonjour, un café, çà discute, et voilà un bon moment passé,
çà fait plaisir de voir tant de sympatie, Very Happy

et çà repart, direction la montagne, route sèche, gaffe à l'ombre humide,
mais que des bons virages,

ah ! j'oubliais .... en repartant de chez le mécano, en attente à l'entrée d'un gros rond point, une mob verte passe, et enquille la voie que nous allons prendre,
il est déjà loin le gaillard, look kéké, jean, chaussure de danseuse, bas du dos nu,
il est dans notre ligne de mire, le tir est amorcé,
nous arrivons à sa hauteur, nous l'ignorons, pas de salut, que du gaz, et une fois qu'il a le chant des termis dans son casque, je passe la six et gros gaz,
on ne l'a jamais revu, touché coulé la verte .... MDR

le tour en montagne fut cool, la chaussée est froide, et beaucoup humide, nous sommes à vol d'oiseau de deux kilos de mètres de la maison, et c'est là que nous prenons consience que des belles routes nous avons pour les balades à moto,
çà monte, çà descend, à gauche, à droite, à gauche, à gauche, oups ....
il est préférable, si l'on veut s'amuser, de connaître la sortie des virages, çà peut aider, parfois les extérieurs ne sont que ravins,

et avant d'arriver à notre village, un fourgon devant, mais c'est qu'il roule fort le gaillard, je teste sont rythme, c'est le notre, donc aucune raison de le dépasser, il nous collerait aux basques, et c'est bien l'une des positions que je déteste, et apparement il doit connaître les trajectoires, c'est du propre, il a l'avantage sur les parties terreuses qui trainent bien sur en virage,

un arrêt pipi at home, et gaz, nous devons retourner chez le mécano pour la manip,
qui concerne à ouvrir le bouchon du dessus de la fourche, et de relevé les côtes du diamètre du ressort et de celui de la tige centrale,
le ressort est assez souple et en fil fin, d'ou l'utilité de le compresser un peu,
en passant nous bavardons, j'ai appris qu'il y a deux Desmocedici qui vont être livrés à la concession, sont pas fauchés les auvergnats,

au retour, pause ravitaillement, le plein ne devait être fait un départ, cent vingt kilomètres au compteur, çà fait léger, mais bon ayant très souvent mis du gaz, et là elle bois comme un polonais, la garce .... Surprised

la rentrée vers le nid est dans un pti traffic qu'il faut négocier de clignotants, de gaz, de freinages trappeur, mais les termis font leur office de voiture ouvreur comme pour les convois exceptionnels, çà s'écarte grave,
et le finale des derniers kilomètres, c'est un revêtement GP, du grip, des virages, dont certains aveugles, mais la trajo je la connait les yeux bandés, jusqu'au dernier gros freinage, à l'entrée du village, la roue arrière délestée, en duo quand même,
je coupe l'allumage, et silence pour rejoindre l'écurie,
d'ailleurs sur ce même freinage, en solo, le cul voulait me montrer la route, je te dis que çà freine c'tte affaire là de twin, même que d'un doigt, plus serait de trop, il faut que les autres doivent tenir le type, quand même,

la banane sous les casques, un peu frais pour finir, mais çà ne compte pas, à cette période de l'année, c'est cadeau, merci les pollueurs pour le décalage d'une dent de la distribution du climat,

.... bon, aujourdhui, nous repartons pour arsouiller par les routes qui vont voir rouler les motos au FREE TWIN'S en mai, au WE 888, au WE Café Racer, etc .... la pré-reco en quelque sorte,

nous lirons demain cette belle journée qui s'annonce, soleil ce matin, ciel entièrement vierge de tout graphisme blanchâtre, mais le départ se fera en fin de matinée, les autos, sur le parking, sont blanches de givres,
mais c'est quand même décalé, le truc, les arbres sont en fleurs en ville, et ici les oiseaux chantent à tout va, et l'on a déjà entendu le coucou, quel kéké celui là, s'emmerde pas, il squatte trankilou, pommes chips.
geek

_________________
Trouveur en ptites routes - Accueil Motards -
augitedurelais@sfr.fr - 04 73 65 87 85 - 06 22 50 21 86
Revenir en haut Aller en bas
http://www.week-endmotoauvergne.moncontact.com
Yeti



Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Le beau temps arrive   Lun 25 Fév 2008 - 20:46

le jour 1 en foto




_________________
Trouveur en ptites routes - Accueil Motards -
augitedurelais@sfr.fr - 04 73 65 87 85 - 06 22 50 21 86
Revenir en haut Aller en bas
http://www.week-endmotoauvergne.moncontact.com
Yeti



Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Le beau temps arrive   Lun 25 Fév 2008 - 21:05

.... jour 2 ....

toujours une météo au top, sunny
départ en fin de matinée, un pti crochet par le ravitaillo, et zou cap au 315°,
quoi demander de mieux !
pas un seul véhicule rencontré sur toute la matinée, sur de belles routes toutes en courbes, virages, les chaussées bien propres, aucune traces de l'hiver, pas de gravillons, pas de nids de poule, que du bon,
pas non plus de motards croisés, çà roule po là !

une ptite pause au bord d'un lac, et contacte avec de belles oies bernaches, bavardes et gourmandes,





la pause café, chez des amis,
au soleil pour passer un pti moment de maintenance, sur un engin de vol,
magnifique mécanique que c'est, des petites pièces de partout, le pti axe qui va bien avé ses goupilles de sécurités, attachées par de ptits bouts,
çà doit être un sacré trip que de cotoyer les oies en vol,



une soirée imprévue, et nous restons sur place, le retour pour demain, par les routes.

_________________
Trouveur en ptites routes - Accueil Motards -
augitedurelais@sfr.fr - 04 73 65 87 85 - 06 22 50 21 86
Revenir en haut Aller en bas
http://www.week-endmotoauvergne.moncontact.com
Yeti



Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Le beau temps arrive   Lun 3 Mar 2008 - 19:04

.... jour 3 ....

un pti roulage en compagnie de nos amis sur leur BM sacoches, Very Happy
rythme cool par la traditionnelle route Murol, Besse, Super-Besse.

c'est une première, depuis 1976 que nous sommes en ce beau pays,
que nous allons à Super-Besse en plein saison d'hiver, par une route sèche, digne de l'été,
par contre les skieurs sont des grands malades, ils sont entassés comme des sardines, pas de place dans tous les parkings très nombreux,
un fourmillement de gens dans tous les sens, Shocked
il faut autant de temps pour aller de l'entrée de la ville à une place de stationnement, que de venir par la route,

après une pause café, le retour par la même route, Razz
de temps à autre nous partons à notre rythme sur cette route que nous connaissons par coeur,
du virage, des grandes courbes, le tout en dénivellé sur un revêtement au top, juste quelques autos par çi par là,

voili, encore une belle balade, pour une fois en plein février,
la saison de roulage a commencée de bonne heure,
d'ailleurs il va falloir engranger les kilos de mètres avant la révision des douze mois, en mi-avril prochain, delà nous fait un crédit d'un peu plus de trois mille kilomètres,

.... à la prochaine .... Wink

_________________
Trouveur en ptites routes - Accueil Motards -
augitedurelais@sfr.fr - 04 73 65 87 85 - 06 22 50 21 86
Revenir en haut Aller en bas
http://www.week-endmotoauvergne.moncontact.com
Yeti



Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Le beau temps arrive   Lun 3 Mar 2008 - 19:57

.... hier en fin d'aprèm ....

le beau temps est encore là, une dégradation est annoncée, alors une chtite balade va faire du bien à la tête, Very Happy

direction le Mont-Dore, par le Col du Guéry, shunte du centre ville du Mont-Dore, par une chtite ruelle en grosse pente,
traversée de La Bourboule pour se mettre sur la route qui nous monte sur le plateau sud pour rejoindre La Tour d'Auvergne,
que des virages, traversée de grands bois, passage du Col de la Soeur, breuu, çà caille au passage du col en plein bois,
certaines parties, de nouveau à l'ombre, s'humidifient, prudence donc,
mais, au vu de l'heure, le soleil couchant est de face, et là c'est moins drôle, re prudence,

toujours cap au sud, traversée de Bagnols et à gauche direction St Donat,
et là ! çà tournicote pendant une dizaine de kilomètre, à travers les pâturages, miam, et pas un seul véhicule croisé, que demander de mieux, hein !!!
passage à St Genès Champespe, tout droit toujours plein sud,
à un sommet de côte, sur notre gauche, le plus pti hôtel du monde, une seule chambre, il va falloir un jour que nous en fasions la visite de cette curiosité,
traversée de la ville natale de Georges Pompidou et descente à travers bois sur Condat,

et, les Gorges de la Rhue, classées Natura 2000, d'un côté la falaise, et de l'autre le ravin, mais ce coup çi nous sommes côté falaise, nous avions fait cette route dans l'autre sens avec la ST, et je n'était pas fier au guidon, ce coup çi c'est mieux,
sachant que ce tronçon s'étalle sur une trentaine de kilomètres, à travers bois, sur quelques virages des bouts de bois sur la chaussée au droit de débardage de beaux morceaux d'arbres,
certains passages taillés dans les roches avec des parois de chaque côté font résonner les termis, pas de soucis, nous sommes au fond de nul part, une espèce de fin de monde,
je ne vois pas comment dire, au cas d'un besoin de l'assistance, pour nous localiser, et qui de plus qu'aucune âme rencontrée, peut être des trolls, mais il doit falloir attendre la nuit,
au fait, la luminosité commence à faiblir, il est dix huit heure passée, l'on se pose la question si l'on fait une pause café au prochain village, ou bien tailler un retour par un grand axe,

la décision fut vite prise, on rentre au plus vite, çà caille, Surprised

nous récupérons la grande route dix kilomètres plus tard, et gaz,
à cette heure, entre chien et loup, pas de jumelles, pas d'autos,
du grand gaz,
cette route nous la connaissons également, d'ailleurs quelle route n'avons nous pas roulés,
la nuit est tombée, un peu partout, apparement c'est global cet obscursisement,
mais depuis peu, dans les rétros, une auto nous colle aux basques, font chier ces bar, soit je la laisse doubler, et il va nous bouchonner, soit je met les watts et bye bye,
ben ! que nenni, malgrè les traversées de grands bois sur des grands bouts droits à d'onf, celà éloigne le suiveur comme il faut pour être tranquille,
respectant les limitations de vitesse aux traversées des villages, le gus nous rejoint à chaque fois, et à chaque sortie nous devons remettre du grand gaz,
la seule chose, à laquelle nous pensons tous les deux, c'est qu'il y ait du gibier qui traverse la chaussée, bon je compte sur le fait que la chasse vient de fermer, les bestiaux sont tranquilles, et surtout sur les termis qui déchirent la nuit bien installée,
il ne fait pas chaud du tout, même l'on peut dire qu'il fait frais, surtout à des vitesses d'autoroute allemande,
le suiveur, il nous a laché l'arrière train, il a bifurqué dans un village,
nous trouvons un peu de traffic, la chaussée devient humide par la fraîcheur tombante de la nuit,

rendus chez nous .... un grand coup de gaz au moment de couper le contact, en mémoire à Moustache, il était dans nos têtes tout au long de cette balade ....

il est vingt heure, vite un peu chauffage pour remettre tout d'aplomb, deux oeufs tombés dans une poële accompagnés d'un morceau de pain, et zou un pti film, dodo ..... Wink

à la prochaine

_________________
Trouveur en ptites routes - Accueil Motards -
augitedurelais@sfr.fr - 04 73 65 87 85 - 06 22 50 21 86
Revenir en haut Aller en bas
http://www.week-endmotoauvergne.moncontact.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le beau temps arrive   Aujourd'hui à 4:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Le beau temps arrive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Week-End Moto Auvergne :: RENCONTRES AU GITE DU RELAIS contact tél. 04 73 65 87 85 - 06 22 50 21 86 - augitedurelais@sfr.fr :: Rencontres improvisées-
Sauter vers: